MÉTHODE CHANSON

Allez Plus Loin Et Plus Vite Dans La Concrétisation De Vos Projets Musicaux

Accueil » Que faire lorsque vous doutez de votre carrière musicale ?

Que faire lorsque vous doutez de votre carrière musicale ?

par | Juil 12, 2022 | Savoir et comment | 0 commentaires

Bienvenue sur mon site Méthode Chanson ! Comme ce n’est pas la première fois que vous venez ici, vous voudrez sans doute recevoir le bonus gratuit « Comment faire un DOSSIER DE PRESSE MUSICAL SUR BASE D’UN MODÈLE ?  » ✓ Tapez dans l’oeil des professionnels ✓ Faites la promotion de votre musique correctement du premier coup ✓ Une méthode pas à pas en mode IKEA : cliquez ici pour recevoir le bonus gratuitement! 🙂

Que faire lorsque vous doutez de votre carrière musicale ? En tant qu’artiste vous pouvez vous décourager car votre musique est refusée par les professionnels, elle ne rencontre pas le public que vous souhaitez et vous n’arrivez pas à vivre de votre art.

Dans cet article nous allons voir les refus que vous pouvez essuyer en tant qu’artiste musical, les sept raisons de ceux-ci et comment y remédier de manière appropriée.

Les refus

Il y a plusieurs situations auxquelles vous pouvez être confronté :

  • un attaché de presse ou un manager ne veut pas défendre votre projet ;
  • le nombre de fans reste retreint ;
  • on vous refuse des subventions pour faire avancer votre projet ;
  • des musiciens ou techniciens qui ne veulent pas vous rejoindre ;
  • une salle de spectacle, un festival refusent de vous booker pour un concert ;
  • un concours ne veut pas de votre musique ;
  • une radio ne veut pas la diffuser ;
  • un label en veut pas vous signer.

Les raisons – Que faire lorsque vous doutez de votre carrière musicale

Il y a plusieurs raisons au fait que votre musique ne rencontre pas encore votre public et les professionnels.

1. Un style daté

Un style musical daté

Votre style, votre son n’est pas actuel. On a l’impression que votre production est vieillotte.

Vous n’avez pas encore assimilé ce qui se faisait avant vous et vous ne l’avez pas encore transcendé. Pour la plupart des artistes, il faut du temps et du discernement pour arriver à être dans l’ère du temps tout en étant soi-même. A vous de cultiver votre curiosité, votre culture générale de telle sorte que vous soyez vous, avec votre bagage, inscrit dans l’époque présente.

Comment faire :

  • écoutez TOUT ce qui s’est fait avant vous dans votre style ;
  • écoutez TOUT ce qui se fait aujourd’hui ;
  • soyez un chercheur au niveau des sons, des instruments et de la voix ;
  • faites ce qui vous plait, avant tout, et ce que vous aimeriez acheter comme musique.

Si vous ressemblez à quelqu’un d’autre, il sera plus compliqué de sortir du lot.

Le but ultime de l’art est d’exprimer une vérité, à travers les yeux de l’artiste, si possible intemporelle.

La recherche du vrai et de la maitrise technique prend plus de temps pour certains que pour d’autres mais il n’y a pas de raccourci possible.

2. Un entêtement – Que faire lorsque vous doutez de votre carrière musicale

Âne

Certains artistes pensent être des éternels incompris. Ils pensent que leur musique et leurs textes sont les meilleurs, que les autres ne comprennent rien. Ils ne veulent pas de conseils, sont aigris et ne sont pas prêt à évoluer. Si les professionnels et le public ne sont pas au rendez-vous, que c’est le même cercle restreint pendant cinq, dix, vingt ans, il est temps de vous poser des questions. C’est le moment d’avoir l’intelligence de demander de l’aide, d’écouter humblement l’avis de professionnels et de prendre action.

Cela uniquement si vous voulez en faire une profession. Si cela reste un hobby, libre à vous de vous contenter de votre situation.

3. Un manque de cohérence

Vous ne savez pas pourquoi vous faites de la musique, ce que vous voulez faire, vers où vous allez. Vous n’avez pas d’image, de musique, d’univers propre, de positionnement cohérent. Tout part dans tous les sens.

Voici quelques questions à se poser :

  • Voulez-vous jouer, dans cinq ans, dans des cafés théâtres dans votre région ou être sur la scène de l’Olympia ?
  • Souhaitez-vous jouer en solo ou en groupe ?
  • Voulez-vous faire un projet professionnel ou faire de la musique comme hobby ?
  • Souhaitez-vous incarner un personnage sur scène ou être au plus proche de vous dans votre vie de tous les jours ?
  • Souhaitez-vous prendre un pseudonyme ou votre propre nom ?
  • Votre principale motivation est-elle l’argent rapide, la reconnaissance, la célébrité, pour plaire à quelqu’un, la recherche artistique, parce que cela vous plait et que vous ne pouvez pas faire autrement, etc. ?

Ce que vous devez mettre en place comme démarches sera complètement différent en fonction de vos objectifs choisis.

Le maître mot est le sens. Il est nécessaire de rechercher celui-ci pour pouvoir le défendre et pour qu’il puisse être défendu par les professionnels.

4. Une mauvaise technique – Que faire lorsque vous doutez de votre carrière musicale

Je vous conseille de demander l’avis à plusieurs professionnels. S’ils sont beaucoup à vous dire la même chose, il est temps de vous rendre à l’évidence et de remédier aux problèmes. Rassurez-vous, l’apprentissage des techniques ne va pas vous enlever votre originalité, votre style mais va vous aider à être plus juste dans les vôtres.

Voici les problèmes que vous pourriez rencontrer :

  • Pas de justesse dans le chant, de précision derrière le micro. Il y a un manque de rythme et de justesse. Il faut demander l’avis à un professionnel du chant et corriger votre souffle, les notes à chanter, à trouver, travailler les différents rythmes et comment placer votre voix ;
  • Pas de justesse dans les notes et le rythme avec l’instrument que vous utilisez. Demandez l’avis à un instrumentiste professionnel et travaillez un peu tous les jours pour remédier à ces manques ;
  • Un son qui n’est pas optimal, qui ne sonne pas professionnel. Votre prise de son est de mauvaise qualité. La balance n’est pas bonne. Faites-vous conseiller par un arrangeur ou un ingénieur du son.
  • Vos textes ne sont pas bien structurés, ne raisonnent pas auprès des professionnels, auprès d’un public plus large que votre cercle d’amis ou d’amis d’amis. Demandez une vérification, de l’aide à un parolier.

5. Un manque de professionnalisme et d’expérience

Les musiciens

Pour que des musiciens et des techniciens professionnel aient envie de vous rejoindre il faut que vous soyez clair dans ce que vous leur proposez comme conditions. Il faut également que vous soyez à la hauteur de vos ambitions. Pour ce faire, rien de tel que de connaître vos textes et votre musique de manière optimale, avoir un univers clair et savoir où vous voulez aller et emmener ceux qui se joignent à votre projet.

Les salles et festivals

Pour être accepté dans une salle de spectacle il faut apporter la preuve que vous avez un album et un projet professionnel.

Vous pouvez aussi louer votre propre salle à vos débuts.

Pour être booké en festival, il faut avoir fait quelques concerts et apporter la preuve que vous avez déjà une fanbase, que vous faites de la musique de qualité, que vous pouvez tenir une heure de spectacle, que vous êtes au point techniquement et que vous avez une attitude professionnelle.

Les subsides

Pour recevoir des subsides il faut être carré, respecter les procédures à suivre et correspondre au profil qui a droit aux aides. Pas de subtilités ici, à part le fait de donner du matériel professionnel.

Les labels

Aujourd’hui la plupart des labels seront intéressés à vous signer si vous avez une fanbase importante, que vous avez de l’expérience de la scène, que vous avez un univers cohérent et si vous êtes déjà économiquement viable.

A vous de mettre en place votre site, vos réseaux sociaux, de communiquer votre art et votre univers via ces médias et via la scène.

6. Un sentiment d’imposture

Quand vous défendez votre projet vous ne devez pas hésiter à prendre la place qui est la vôtre. De manière humble mais assurée. Il n’y a pas de meilleure personne que vous pour défendre votre musique !

Présence scénique

Le public et les professionnels ont besoin de croire en vous et en votre art autant que vous le devez. Je vous invite à lire également l’article suivant à ce propos Comment réduire ses doutes en tant qu’artiste musical : 6 façons.

7. Une raison sur laquelle vous n’avez pas de prise – Que faire lorsque vous doutez de votre carrière musicale

Un concours peut recevoir des centaines, voire des milliers de candidatures. Sur ces projets, seuls dix seront présents, par exemple, en demi-finales.

Apprenez à relativiser, vous n’avez pas toujours le pouvoir de faire quelque chose. Votre sélection fait l’objet de procédures techniques mais également subjectives.

Pour mettre toutes les chances de votre côté, renseignez vous pour :

Etre sur de postuler au concours qui correspond à votre style, à une radio qui programme votre genre musical, un attaché de presse, label, manager, booker, musicien, etc. qui aiment et croient en votre projet.

Demandez un maximum de feedback pour connaître les raisons de leur refus.

A propos des concours, je vous invite à peser le pour et le contre de participer à ce genre d’événement car si vous êtes déjà un artiste plus établi, cela peut vous déservir auprès des professionnels et si vous débutez sans vous être posé les bonnes questions on peut facilement vous mettre une mauvaise étiquette qui sera difficile à enlever. Participer ou postuler à un concours ne se fait pas à la légère.

J’espère que vous avez aimé l’article « Que faire lorsque vous doutez de votre carrière musicale ? ». Avez-vous d’autres points qui vous font douter ? D’autres exemples de refus ? Avez-vous d’uatres conseils ? Je vous invite à PARTAGER VOS QUESTIONS, AVIS ET IDÉES DANS UN COMMENTAIRE EN BAS DE CET ARTICLE !

Je m’appelle Guillaume de Lophem. Passionné de musique et particulièrement de chanson française, j’aide les artistes en herbe et professionnels qui veulent aller plus vite et plus loin dans la concrétisation de leurs projets musicaux. N’hésitez pas à VOUS ABONNER AU SITE MÉTHODE CHANSON pour être tenu au courant des prochains articles !

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager! 🙂

J’espère que vous avez aimé cet article. Je vous invite à PARTAGER VOS QUESTIONS, AVIS ET IDÉES DANS UN COMMENTAIRE EN BAS DE CET ARTICLE !

Je m’appelle Guillaume de Lophem. Passionné de musique et particulièrement de chanson française, j’aide les artistes en herbe et professionnels qui veulent aller plus vite et plus loin dans la concrétisation de leurs projets musicaux. N’hésitez pas à VOUS ABONNER AU SITE MÉTHODE CHANSON pour être tenu au courant des prochains articles !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *