MÉTHODE CHANSON

Allez Plus Loin Et Plus Vite Dans La Concrétisation De Vos Projets Musicaux

Accueil » Comment garder sa concentration sur scène en tant qu’artiste musical ?

Comment garder sa concentration sur scène en tant qu’artiste musical ?

par | Août 19, 2022 | Savoir et comment | 0 commentaires

Bienvenue sur mon site Méthode Chanson ! Comme ce n’est pas la première fois que vous venez ici, vous voudrez sans doute recevoir le bonus gratuit « Comment faire un DOSSIER DE PRESSE MUSICAL SUR BASE D’UN MODÈLE ?  » ✓ Tapez dans l’oeil des professionnels ✓ Faites la promotion de votre musique correctement du premier coup ✓ Une méthode pas à pas en mode IKEA : cliquez ici pour recevoir le bonus gratuitement! 🙂

Comment garder sa concentration sur scène en tant qu'artiste musical - Méthode Chanson - Guillaume de Lophem

Comment garder sa concentration sur scène en tant qu’artiste musical ? Si vous avez déjà fait quelques concerts, vous avez surement déjà expérimenté le fait de vous sentir à côté, d’oublier votre texte, vos accords et de suer à grosse goutes. C’est un sentiment assez désagréable que vous souhaitez vivre le moins possible.

Dans cet article nous allons voir les 6 manières de rester concentré pour passer un agréable moment.

1. Rester soi-même

Un artiste formidable passe avant vous sur scène. Vous entendez les clameurs de la foule. Vous avez envie de provoquer, ou avez peur de ne pas provoquer, le même état d’engouement chez les spectateurs. En arrivant sur scène, vous tombez dans le piège d’essayer d’imiter l’artiste précédent, d’être dans la même énergie. Cela ne va pas bien se passer du tout. Comme vous n’êtes pas vous-même, dans votre propre volonté, vous êtes à côté. Vous ne savez plus qui vous êtes et ce que vous faites là. Vous passez tout le concert à vous regarder comme un imposteur, vous n’êtes pas concentré, vous oubliez vos textes et tout ce que vous faites ou dites semble pathétique.

Je vous parle de vécu. J’avais tellement honte et m’en voulais tellement que je suis resté dans la loge après le concert de peur d’affronter ma bêtise et les regards des personnes importantes, à mes yeux, qui étaient venu en nombre. Je me sentais misérable.

J’ai su après que les spectateurs avaient effectivement trouvé cela moyen mais pas de manière si horrible que je l’avais imaginé. Le public est généralement plutôt bienveillant.

L’apprentissage

Il n’empêche que j’ai pris une sacrée claque ce soir-là et que j’ai appris.

Plus jamais je n’essaierai d’être ce que je ne suis pas.

Si vous avez besoin de temps pour créer, pour installer votre ambiance, prenez tout le temps qu’il vous faut. Si vous voulez entrer avec une énergie folle dès le début, faites le, mais en pleine conscience. Cela doit être sensé. n’agissez pas de manière purement impulsive mais selon ce qui est bon pour vous et le public.

Comment garder sa concentration sur scène en tant qu'artiste musical - Energie folle - Méthode Chanson - Guillaume de Lophem

N’oubliez que vous avez soigneusement préparé votre setlist, vos mots, vos déplacements sur scène, votre rapport aux musiciens de façon à emmener les auditeurs pas à pas dans votre univers.

Visualiser votre concert et y prendre plaisir avant de monter sur scène est une bonne manière de projection, rassurante et efficace.

2. Réappropriation et désamorçage

Il vous est peut-être déjà arrivé d’oublier votre texte car une personne a parlé ou bougé dans le public ou parce qu’il y a eu un évènement inattendu. Vous attention a été déconnectée, vous êtes déconcentré et vous avez perdu le fil.

Vous avez deux manières de réagir :

  1. Reprenez le cours de votre spectacle en vous vous raccrochant à votre setlist, votre phrase d’avant ou votre phrase d’après via la mémoire, un moyen mnémotechnique. Vous pouvez accompagner cela d’un geste de réappropriation de l’espace vers votre corps avec les mains. Comme si vous rentriez l’espace devant vous, comme si vous preniez quelqu’un dans les bras tout en respirant un bon coup ;
  2. Vous prenez la personne ou l’événement à parti en improvisant. Cela aura pour effet de désamorcer l’incident, cela créera une connivence avec le public et cela vous donnera du temps pour retomber sur vos pattes, de reprendre votre cadence et votre respiration. Laissez aller votre imagination.

A vous de choisir la façon qui sera la plus opportune pour vous en fonction de votre personnalité et du moment.

Ne vous excusez pas et évitez les blagues que seuls vous ou vos musiciens allez comprendre et qui mettent tout le monde mal à l’aise.

3. Être à sa place – Comment garder sa concentration sur scène en tant qu’artiste musical

Vous vous sentez mal, votre cœur bat la chamade, vous avez envie de disparaitre.

Qu’est-ce qui vous a pris de vouloir faire ça ?

Sans un regard vers le public, vous vous avancez sur scène de manière effacée.

Vous êtes victime du syndrome de l’imposteur.

Où est partie votre confiance en vous, en vos capacités et dans votre public ? Vous avez peur de ne pas bien faire, de ne pas être à la hauteur et du jugement du grand méchant public.

Sachez que vous êtes la meilleure personne, la plus légitime au monde, pour représenter et défendre votre univers !

Si celui-ci est authentique, qu’il vient du cœur, nulle doute que vous allez toucher votre public.

A vous de prendre la place qui est la vôtre sur scène. Avancez d’un pas assuré et prenez tout l’espace que vous souhaitez. Regardez votre public droit dans les yeux, tenez vous droit, ouvert et n’hésitez pas à sourire si cela vous dit. Faites de la scène votre terrain de jeu et de partage. Procurez-vous, ainsi qu’à votre public des émotions fortes et sincères.

Comment garder sa concentration sur scène en tant qu'artiste musical - Marcher avec assurance - Méthode Chanson - Guillaume de Lophem

Soyez humble par rapport au public, vos musiciens et techniciens. Le public n’aime pas les vantards, les opportunistes et ne s’y trompera pas.

4. Être ancré

Vous montez sur scène et là, plus un mot ne sort de votre bouche, vous avez tout oublié, vos pieds ne touchent plus terre, c’est le brouillard.

Vous n’avez pas fait votre travail d’introspection avant de monter sur scène. Du coup, vous devez la faire sur scène, prendre le temps pour retrouver vos racines devant le public. Le temps peut alors paraitre une éternité.

Pour désamorcer cette possibilité, je vais reprendre les exercices de Fabien Ollicard, le célèbre mentaliste français, qui fonctionnent à merveille.

Les voici :

La respiration est un élément clé dans la concentration. Voici un exercice utilisé en sophrologie. Prenez le temps de respirer par le nez en fermant la bouche. Remplissez votre cage thoracique du maximum d’air que vous pouvez sans forcément gonfler le ventre. Cela va détendre vos nerfs et réduire les tensions. Vous gardez l’air dans vos poumons pendant deux à trois secondes. Ensuite, durant cinq à six secondes, cherchez à vider l’intégralité de vos poumons via le nez. Vous prenez une pause de deux trois secondes et répétez le processus deux trois fois d’affilé.

Pensez aussi à vous isoler, même seulement quelques secondes, avant de monter sur scène. Cela vous permet de vous remettre dans votre bulle hors de l’agitation, de la superficialité, du monde qui vous entoure. Concentrez-vous sur votre but à atteindre et pourquoi vous souhaitez l’atteindre.

Les trois exercices mentaux

Voici trois exercices à faire les yeux fermés :

  1. Vous allez imaginer deux rails de train, qui sont parallèles. Comme si devant vous, à vos pieds il y a avait deux rails de train qui partaient loin dans une plaine. Visualisez des rails de train mentalement. Vous les visualisez jusqu’au bout, jusqu’à l’horizon, jusqu’à ce qu’ils se rejoignent en un seul point. Prenez le temps de le faire, prenez le temps de bien visualiser. Ensuite, ouvrez les yeux, respirez un bon coup, refermez les yeux, et c’est reparti.
  2. Vous allez dessiner mentalement dans le vide, le symbole de l’infini. Pas avec votre doigt mais juste mentalement. Comme si il y avait un point lumineux qui partait de quelque part devant vous. Toujours, les yeux fermés ! Et vous lui faites tracer à ce point lumineux, le symbole de l’infini et vous essayez de repasser dessus, deux, trois, quatre, cinq fois, jusqu’à le voir bien devant vous.
  3. Pour terminer, vous imaginez un tableau devant vous. Un tableau effaçable, ou un tableau à craie devant vous, et vous allez visualiser votre main en train d’écrire le mot « mental ». Donc vous écrivez « mental », mentalement, sur le tableau. Une fois que vous visualisez bien le mot « mental », juste à cette fois-là, alors vous effacez le L pour ne voir plus que « menta ». Mais prenez le temps de le faire, toujours. Il ne faut pas que ça aille vite. Il faut que vous visualisiez bien ce qu’il se passe. Une fois que vous êtes sûr de bien voir que « menta », alors vous allez effacer le A, puis après vous allez effacer le T, puis le N, puis le E, jusqu’à ce que vous effaciez tout.

Vous serez alors prêts, vous serez dans un état d’attention et de concentration extrême à ce moment-là. Vous serez beaucoup plus focus, enraciné, sans vous laisser parasiter par tout ce qui se passe.

5. Être préparé – Comment garder sa concentration sur scène en tant qu’artiste musical ?

C’est la base. Pour éviter les trous de mémoire et que votre corps ne vous réponde plus, vous devez connaitre votre texte, votre partie instrumentale et vos mouvement scéniques sur le bout des doigts.

Votre corps a une mémoire. Plus vous aurez répété votre instrument ou vos déplacements sur scène plus votre corps le fera automatiquement.

Pour ce qui est de votre texte il faut l’avoir intégré de toutes les manières possible.

Ayez un attitude professionnelle tant envers votre public, que vos musiciens et vous-même.

A vous de captiver votre audience pour être en communion avec celle-ci. Plus ce sera le cas, plus vous serez à l’aise, plus vous pourrez improviser, au-delà de la technique et prendre votre pied en étant concentré naturellement.

Je vous invite à lire également l’article Comment se préparer pour une performance musicale ? pour en savoir davantage.

6. Positiver

N’oubliez pas que vous êtes avant tout là pour le plaisir. Rien se sert de dramatiser. Si vous avez fait une fausse note ou que vous avez oublié une phrase ou un mot, il n’y a pas mort d’homme.

Un attitude positive va vous permettre d’avoir davantage confiance en vous et d’être mieux concentré sur votre objectif.

Chaque concert est un apprentissage qui vous aidera à mieux vous connaitre et à vous améliorer.

J’espère que vous avez aimé l’article « Comment garder sa concentration sur scène en tant qu’artiste musical ? ». Avez-vous d’autres manières de vous concentrer, d’autres conseils ? Je vous invite à PARTAGER VOS QUESTIONS, AVIS ET IDÉES DANS UN COMMENTAIRE EN BAS DE CET ARTICLE !

Je m’appelle Guillaume de Lophem. Passionné de musique et particulièrement de chanson française, j’aide les artistes en herbe et professionnels qui veulent aller plus vite et plus loin dans la concrétisation de leurs projets musicaux. N’hésitez pas à VOUS ABONNER AU SITE MÉTHODE CHANSON pour être tenu au courant des prochains articles !

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager! 🙂

J’espère que vous avez aimé cet article. Je vous invite à PARTAGER VOS QUESTIONS, AVIS ET IDÉES DANS UN COMMENTAIRE EN BAS DE CET ARTICLE !

Je m’appelle Guillaume de Lophem. Passionné de musique et particulièrement de chanson française, j’aide les artistes en herbe et professionnels qui veulent aller plus vite et plus loin dans la concrétisation de leurs projets musicaux. N’hésitez pas à VOUS ABONNER AU SITE MÉTHODE CHANSON pour être tenu au courant des prochains articles !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *