MÉTHODE CHANSON

Allez Plus Loin Et Plus Vite Dans La Concrétisation De Vos Projets Musicaux

Accueil » Comment faire un planning pour sortir sa musique ?

Comment faire un planning pour sortir sa musique ?

par | Nov 16, 2022 | Savoir et comment | 0 commentaires

Bienvenue sur mon site Méthode Chanson ! Comme ce n’est pas la première fois que vous venez ici, vous voudrez sans doute recevoir le bonus gratuit « Comment faire un DOSSIER DE PRESSE MUSICAL SUR BASE D’UN MODÈLE ?  » ✓ Tapez dans l’oeil des professionnels ✓ Faites la promotion de votre musique correctement du premier coup ✓ Une méthode pas à pas en mode IKEA : cliquez ici pour recevoir le bonus gratuitement! 🙂

Comment faire un planning pour sortir sa musique - Guillaume de Lophem - Méthode Chanson

Comment faire un planning pour sortir sa musique ? Ca y est, vous avez enfin votre album entre les mains. Mais vous vous posez pleins de questions. Vous vous demandez quand le mettre en ligne sur Spotify et les autres plateformes. Devez-vous d’abord sortir des singles, sortir un clip ? Si oui quand ? Quand devez-vous annoncer la sortie sur les réseaux ? Devez-vous envoyer votre musique aux médias, si oui quand ? Quand devez-vous faire le concert de promotion ?

Dans cet article nous allons voir comment établir votre agenda afin d’avoir une sortie musicale optimale !

La planification générale

Si vous avez un album, la meilleure stratégie est de sortir plusieurs singles pendant un an pour terminer avec une release party (concert de sortie d’album).

Voici des exemples de sorties en fonction de l’année 2022/2023 :

Septembre

Idéalement votre planning de sortie commence en septembre pour pouvoir lancer le plus possible de singles, avoir plus de chances d’être positionné en playlist et toucher davantage votre public et les professionnels :

  • du 5 au 15 septembre – 1er single (celui qui, en dehors de votre tube, va marquer le plus fort les esprits et a un potentiel radio)
  • 18 novembre – single 2
  • 20 janvier – single 3
  • 24 mars – single 4
  • 26 mai ou 2 juin – single 5 (Votre titre le plus radiophonique, votre « tube de l’été » )
  • 15 septembre – single 6
  • 18 novembre – release party
  • 19 janvier 2024 – nouveau single ou relance d’un précédent single sous une autre forme

Octobre

Si vous avez raté septembre pour diverses raisons vous pouvez faire la première sortie mi-octobre ou mi-novembre :

  • 18 novembre – 1er single (celui qui, en dehors de votre tube, va marquer le plus fort, les esprits, que vous aimez et a, si possible, un potentiel radio)
  • 20 janvier – single 2
  • 24 mars – single 3
  • 26 mai ou 2 juin – single 4 (Votre titre le plus radiophonique, votre « tube de l’été » )
  • 15 septembre – single 5
  • 18 novembre – release party
  • 19 janvier 2024 – nouveau single ou relance d’un précédent single sous une autre forme

Janvier

Si vous n’êtes pas prêt pour novembre vous pouvez décaler votre première sortie à janvier (dernier recours)

  • 20 janvier – single 1 (celui qui, en dehors de votre tube, va marquer le plus fort, les esprits, que vous aimez et a, si possible, un potentiel radio)
  • 24 mars – single 2
  • 26 mai ou 2 juin – single 3 (Votre titre le plus radiophonique, votre « tube de l’été » )
  • 15 septembre – single 4
  • 18 novembre – release party
  • 19 janvier 2024 – nouveau single ou relance d’un précédent single sous une autre forme

Vous devez sortir votre musique un vendredi car c’est le jour conventionnel des sorties dans le milieu de l’industrie musicale et toutes les nouvelles playlists se mettent à jour le vendredi (sortir votre single un vendredi augmente vos chances d’être en playlist) ! Vous serez en dehors du coup si vous le faites un autre jour.

Il ne sert à rien de sortir votre musique ou de contacter les médias de décembre à mi-janvier ou en juillet et août car ce sont les congés de toute la profession.

L’enregistrement des droits

La première chose à laquelle vous devez penser avant de faire connaitre votre musique est d’enregistrer vos droits dans une société de droits d’auteur tels que la SABAM (Belgique), la SACEM (France), la SOCAN (Canada) et de droits voisins si vous avez vous-même produit votre album tels que la Simim (Belgique), Scpp (France), Soproq (Canada).

Vous pouvez aujourd’hui facilement encoder vos titres en ligne au niveau de droits voisins mais il est encore fortement conseillé d’avoir quelqu’un au téléphone pour encoder vos droits d’auteur car la répartition, en pourcentage, entre les différents intervenants (arrangeur, musicien ou chœur intervenants,…) reste complexe.

La mise en place et l’identité

La deuxième chose à faire est de créer votre site WEB, vos réseaux sociaux (page Facebook, profil TikTok, Instagram et votre chaîne YouTube).

Pour remplir ces plateformes vous devez avoir du contenu :

  • Biographie ;
  • Des photos (que vous faites en extérieur, en studio ou sur le lieu de tournage de votre clip) ;
  • Du contenu graphique (production d’art visuel tels que des dessins ou de la peinture, un logo, une typographie) ;
  • Un clip vidéo de votre premier single.

Mais le plus important, avant de mettre tout en place, est d’être sûr de votre identité, de votre marque d’artiste musical. Comment souhaitez-vous vous présenter, présenter votre univers à vos fans et aux professionnels ? Qui êtes-vous, d’où venez-vous, où allez-vous, quelle est votre image, votre univers artistique ?

Si vous ne faites pas cette démarche (que vous avez déjà fait avant de créer votre musique, votre album normalement), vous risquez d’être à côté, de bâtir toute votre carrière sur une base tronquée.

Pour être sûr de faire les choses sainement, correctement, vous pouvez bénéficier du bonus gratuit « Comment définir son identité musicale » en cliquant sur le lien ou l’image ci-dessous.

Le clip vidéo

Pour marquer les esprits, un clip vidéo est aujourd’hui le média le plus utilisé par les professionnels (lien cliqué même avant d’écouter le son dans un EPK) et le plus aimé des fans et fans potentiels.

Plusieurs choix s’offrent à vous pour le réaliser :

  • Via la boite de production qui va vous mettre en relation avec un de ses réalisateurs ;
  • Via un réalisateur que vous contactez en direct ;
  • En le faisant vous-même.

Via la boite de production c’est sympa car vous n’êtes pas celui qui va devoir faire toutes les démarches de production (contacter les lieux de tournage, réunir les équipes, organiser la production, le catering, etc.). De plus ils auront des contacts que vous n’avez pas pour trouver la perle rare qui aimera votre musique, votre univers et aura l’envie de tourner votre clip.

Via un réalisateur en direct il sera plus facile de le faire si vous le connaissez déjà. Il faut espérer qu’il ait tous les contacts nécessaires pour organiser l’équipe (chef op, maquilleuse, lumières, etc.).

En le faisant vous-même, vous accepter de devoir y consacrer un temps considérable pour tout mettre en place. Je vous conseille de le faire uniquement si avez l’âme d’un réalisateur, que vous savez comment et avec quoi filmer et enregistrer vos images et votre son, que vous êtes prêt à organiser toutes les étapes de A à Z.

Je vous conseille de faire venir un photographe/vidéaste lors du tournage pour avoir un making-of et des photos que vous allez pouvoir décliner sur vos supports promotionnels, site WEB et réseaux sociaux.

La mise en ligne

Comment faire un planning pour sortir sa musique - algorythme - Méthode Chanson - Guillaume de Lophem

La mise en ligne sur les plateformes telles que Spotify doit se faire minimum un mois avant la sortie publique de votre premier single. Pourquoi ? Parce que les algorithmes de ces plateformes ont besoin de ce temps (car il y a énormément de sorties) pour analyser votre musique et le classer avant sa sortie. Cela va permettre d’avoir de plus grandes chances d’être référencé et de pouvoir apparaître en playlist.

Ne pas respecter ce délai équivaut à jeter votre musique dans une immence foule de sorties sans être mis en avant.

Pour mettre votre musique sur Spotify, vous devez passer par un service indépendant de distribution de musique numérique. Je vous conseille Distrokid aujourd’hui pour sa facilité, son sérieux, son suivi client et son prix.

Deux jours après l’encodage, vous devez vous connecter sur le compte Spotify for artists, remplir le pitch playlist avec mots clés repris dans la chanson, cocher les cases Shazam, Instagram, réseaux sociaux, etc.

La promo

Les algorithmes

Quand vous avez accompli toutes les étapes précédentes il est temps de faire la promo :

  • dans un premiers temps via les algorithmes dits explosifs (BeReal, TikTok, Facebook reals, Instagram reals, YouTube shorts) ;
  • dans un deuxième temps via les algorithmes dits morts (le fil d’actualité Facebook et Instagram).

Les algorithmes dits explosif sont encore nouveaux, l’eldorado pour mettre votre publication en avant car ne sont pas encore utilisés par beaucoup de monde. Il y a beaucoup plus de consommateurs que de consommateurs de contenu. Vous avez généralement un délai de deux à trois ans avant qu’ils ne deviennent « morts ». Tiktok décline déjà à ce niveau petit à petit.

Le storytelling

Sur ces algorithmes il faut faire des vidéos très courtes, sans temps morts pour capter l’attention de personnes qui ne vous connaissent pas. Vous devez le faire grâce à un storytelling intéressant, impactant (il faut capter l’attention via l’émotionnel, si possible à tendance négative vraie (ce matin, j’ai fait quelque chose et j’en ai pleuré, si vous n’avez pas pleuré il ne faut pas mentir évidement), à propos de toute information de sortie, d’univers, de musique selon un angle d’histoire).

Attention de respecter les formats pour publier sur les plateformes (format vertical sur TikTok par exemple).

Il faut capter l’attention, expliquer pourquoi vous avez capté l’attention et faire un appel à action. Donc, par exemple, une phrase d’accroche percutante, émotionnelle à tendance négative, un extrait de votre clip (30 secondes) et un appel à aller sur votre page Facebook pour voir le making-of de votre clip. La vidéo totale doit durer une minute.

Pensez à mettre votre Smart Link dans votre bio (TikTok, etc.)

N’hésitez pas à créer un maximum de contenu pour promouvoir la sortie de votre single (deux publications TikTok et Reals par jour par exemple).

Soyez naturel, authentique, tout en respectant les codes marketing.

Le but est de les diriger, de les attirer vers les algorithmes morts.

Les algorithmes morts

Comment faire un planning pour sortir sa musique - Facebook Instagram - Méthode Chanson - Guillaume de Lophem

Ceux-ci permettent de prendre plus le temps de transformer le fans potentiels, ceux qui ont liké votre page et voient votre fil d’actualité mais qui ne sont pas encore sûr de rester, en vrais fans. Vous pouvez faire des storys par exemple de une à deux minutes pour les transformer.

Il est déconseillé de faire du teasing récurrent avant la sortie sur Facebook. Réservez votre post Facebook à la sortie de votre single car sinon le risque est que vous obtenez pleins de likes sur la première publication puis que l’effet d’annonce s’estompe et que le jour J vous ne suscitez pas d’intérêt. Il est préférable de faire le teasing en story car les vidéos disparaissent et les gens ne peuvent pas vraiment réagir.

Au niveau agenda il faut faire une semaine de teasing avant le jour J. Tous les deux jours il faut faire une story pour annoncer la date de sortie de votre single. Rien de plus. Il ne faut pas publier de photo ou de vidéo pour le teasing sans appel à action. L’appel à action a du sens quand vous publiez votre contenu (pochette de l’album (à publier sur Facebook et Instagram), storyteling, lien Smart link).

Ensuite c’est de la relance sous tous les angles possibles. La seule publication qu’il est utile de sponsoriser est celle du jour J.

Pensez à mettre la photo de votre single en bannière et d’autres photos pour votre communication sans dévoiler la pochette de l’album à venir.

Le site WEB

Une fois que vous avez des fans qui ont liké votre page Facebook et qu’ils y restent, le but est de les transformer en ultra fans via votre site Internet en leur demandant de s’inscrire à votre newsletter en donnant leurs coordonnées.

La légende veut que si dans les cinq ans, vous avez environ 1000 emails d’ultra fans, il est dit que vous pouvez vivre de votre musique. Normalement, il y a toujours 10% d’entre eux qui vous achète des places de concerts, merch ou autres propositions quand vous faites un lancement.

Les médias

N’oubliez pas, pour faire votre promo média le jour J, de rassembler tous les emails de contacts médias dans un fichier Excel pour faire vos envois. Vous pouvez également faire appel à un(e) attaché(e) de presse pour vous mettre en avant.

Le must est de faire l’effort de faire des envois personnalisés en citant la personne responsable, etc.

Il est conseillé d’envoyer votre EPK deux semaines avant la sortie, avec un rappel le jour même. Si c’est un single, une semaine peut suffire. 

Envoyez le aux blogs, magazines en ligne, journaux, radios, télés,…

Faites maximum une relance après la sortie.

Remerciez les journalistes qui ont publié un article à propos de votre musique via email.

Pour faire un EPK efficace pour vous démarquer, vous pouvez cliquer sur le lien Dossiers de presse à télécharger et exemples d’EPK pour obtenir ce bonus gratuit.

J’espère que vous avez aimé l’article « Comment faire un planning pour sortir sa musique ? ». Je vous invite à PARTAGER VOS QUESTIONS, AVIS ET IDÉES DANS UN COMMENTAIRE EN BAS DE CET ARTICLE !

Je m’appelle Guillaume de Lophem. Passionné de musique et particulièrement de chanson française, j’aide les artistes en herbe et professionnels qui veulent aller plus vite et plus loin dans la concrétisation de leurs projets musicaux. N’hésitez pas à VOUS ABONNER AU SITE MÉTHODE CHANSON pour être tenu au courant des prochains articles !

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager! 🙂

J’espère que vous avez aimé cet article. Je vous invite à PARTAGER VOS QUESTIONS, AVIS ET IDÉES DANS UN COMMENTAIRE EN BAS DE CET ARTICLE !

Je m’appelle Guillaume de Lophem. Passionné de musique et particulièrement de chanson française, j’aide les artistes en herbe et professionnels qui veulent aller plus vite et plus loin dans la concrétisation de leurs projets musicaux. N’hésitez pas à VOUS ABONNER AU SITE MÉTHODE CHANSON pour être tenu au courant des prochains articles !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *